Promo !

Correspondance Volume 3, 1894-1912

22,40 5,00

En 1895, Strindberg s’installe à Paris. Il délaisse la littérature au profit des sciences : naturelles d’abord, occultes ensuite. C’est le début d’une période marquée par une violente crise mystique, jusqu’au renouveau littéraire avec un texte autobiographique : Inferno. Le retour de Strindberg en Suède, à partir de 1899, annonce une décennie aussi mouvementée et productive que les précédentes. La veine théâtrale est toujours féconde. En 1907, l’écrivain atteint enfin une certaine aisance matérielle et réalise le rêve de sa vie : avoir son propre théâtre – le Théâtre Intime. Il crée alors ses Pièces de chambre : la Maison brûlée, l’Orage, le Pélican, la Sonate des spectres, l’Ile des morts, ensemble de textes qui disputera la célébrité à son théâtre naturaliste des années 1880. Il meurt à Stockholm le 14 mai 1912, laissant derrière lui une oeuvre immense. Son roman la Chambre rouge vaut à August Strindberg (1849-1912) la célébrité à trente ans. Il publie pamphlets, nouvelles, pièces de théâtre, peint, se marie trois fois, sillonne l’Europe. Jusqu’à la fin de sa vie, il reste au coeur des débats politiques et littéraires. En près de dix mille lettres et plus d’un demi-siècle, sa correspondance révèle une passionnante entreprise d’investigation intellectuelle et sensible. « Un monument de colère et d’excès évoquant irrésistiblement ces deux autres imprécateurs que sont Léon Bloy et Céline. » Christophe Mercier Le Figaro littéraire

1 en stock

ISBN / EAN : 9782843045929 UGS : 9782843045929 Catégorie : Étiquette :

Informations complémentaires

Poids 532 g
État

Comme neuf

Éditeur

Format

Série

Date de parution

04/10/2012

Détails

1 vol. (535 p.) ; 19 x 13 cm

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.