La violence de l’amour

5,00

«On ne peut jamais trop aimer ses enfants.» Voilà qui paraît aujourd’hui une évidence. Pourtant, l’amour n’a pas toujours été le lien privilégié entre parents et enfants, et si cela constitue incontestablement un progrès, il n’en est pas moins un sentiment complexe dont on nie souvent l’ambivalence. Lorsque l’éducation se réduit à l’affection au détriment de la transmission et de la règle, c’est la violence de l’amour qui apparaît. Trop aimer ses enfants, c’est aussi les exposer à notre déception car ils doivent être à la hauteur de nos attentes. C’est vouloir qu’ils nous aiment en retour. C’est finalement les priver d’une liberté qui les empêche de devenir indépendants. À travers son expérience de psychanalyste et de thérapeute familiale, Caroline Thompson explore cette nouvelle donne des relations entre parents et enfants.

1 en stock

ISBN / EAN : 9782012357693 UGS : 9782012357693 Catégorie : Étiquette :

Informations complémentaires

Poids 332 g
État

Comme neuf

Éditeur

Format

Date de parution

12/09/2007

Détails

1 vol. (230 p.) ; 21 x 14 cm

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.