Napoléon au Brésil : quand les grognards deviennent chefs d’entreprise : enquête

5,00

Napoléon a failli aller au Brésil. Des grognards qui s’y étaient réfugiés ont tenté de le délivrer à Sainte Hélène et de le ramener avec eux. Malgré l’échec, son esprit a plané quelque temps sur Rio, car ses fidèles guerriers, au nombre de plusieurs centaines, se sont convertis au commerce de luxe, par une métamorphose dont l’histoire de notre planète n’offre pas d’autre exemple, et ont donné le ton à cette capitale. Nicolas Saudray fait revivre cette épopée au travers de son ancêtre Louis Pharoux, créateur du plus bel hôtel pour voyageurs du Brésil, voisin du palais impérial, et où « même les pots de chambre étaient en argent ». Mais sa gloire n’a pas duré. Pourquoi son gendre, Auguste Saudray, a-t-il disparu de Rio à l’âge de trente-et-un ans, sans qu’on retrouve jamais son corps ? Pourquoi la veuve, née au Brésil, est-elle partie pour la France, seule avec un bébé qui est devenu l’arrière-grand-père de l’auteur ? Pourquoi l’hôtelier les a-t-il rejoints quelques années plus tard, complètement ruiné ? Nicolas Saudray tente de répondre à ces questions par ce livre d’enquête où tout est vrai. Rio la trop belle, Rio la cruelle offre à ces événements un décor digne d’eux, avec son Pain de Sucre, ses fleurs, ses serpents, ses navires accourus de toutes parts, son empereur philosophe, ses confréries, ses aventuriers, ses esclaves.

1 en stock

ISBN / EAN : 9782876237070 UGS : 9782876237070 Catégorie : Étiquette :

Informations complémentaires

Poids 382 g
État

Très bon état

Éditeur

Format

Date de parution

31/10/2019

Détails

1 vol. (279 p.) ; 21 x 15 cm

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.