Promo !

Obéir ? Se révolter ?

10,15 5,00

Obéir ? Se révolter ? Les parents commandent, les enfants obéissent : dans ce cas, la relation est naturelle. Mais elle ne l’est pas ailleurs. Pourtant, les hommes obéissent à leurs patrons, aux lois, aux gouvernants : c’est ainsi que se maintient l’ordre social. Mais pourquoi obéit-on et jusqu’où faut-il aller ? Quel type d’obéissance, en société, laisse intacte la capacité de juger, sinon une obéissance réfléchie et librement consentie ? Car on peut obéir et… cesser d’obéir : quand le pouvoir est exercé contre l’intérêt général et que les lois sont injustes et nocives. Résister, c’est faire reconnaître qu’on existe. Se révolter, c’est rappeler aux gouvernements qu’ils ont besoin du consentement des peuples s’ils ne veulent pas s’enfoncer dans la tyrannie. Y a-t-il un âge pour philosopher ? Pourquoi « Chouette ! Penser » ? L’emblème de Minerve, déesse romaine de la sagesse, est une chouette. Un oiseau qui ne chante que le soir. La réflexion philosophique est-elle alors une manière d’être qui vient tard, au crépuscule, dans la longue histoire de l’humanité comme dans la vie de chacun d’entre nous ? Nous pensons au contraire que les jeunes peuvent lire et entendre de la philosophie, qu’à leur âge, on est attentif aux questions qui nous permettent de découvrir le monde de la pensée et d’y prendre part. Deux grands philosophes, Platon et Aristote, affirmaient que l’on commence à devenir philosophe à partir du moment où l’on s’étonne devant ce qui est. Or, cet étonnement, ce questionnement devant l’existence des choses du monde, qui, mieux qu’un enfant, en est capable ?

1 en stock

ISBN / EAN : 9782070641536 UGS : 9782070641536 Catégorie : Étiquettes : ,

Informations complémentaires

Poids 170 g
État

Très bon état

Éditeur

Format

Date de parution

01/03/2012

Détails

1 vol. (67 p.) ; illustrations en noir et blanc ; 20 x 13 cm

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.