Promo !

Orfeo

22,00 3,00

Un soir, la police sonne à la porte de Peter Els, un compositeur solitaire à la vie bien rangée. La Sécurité nationale veut l’entendre à propos d’une infection bactériologique suspecte dans un hôpital voisin. Bien qu’il n’ait rien à voir avec cette affaire, Peter, affolé, prend la fuite. Et la rumeur commence à enfler, relayée par Internet et les médias, on le soupçonne d’être un terroriste. En quelques jours, sa vie bascule. Durant son long voyage à travers le pays, Peter va mettre à profit cette mésaventure pour renouer avec toute la puissance de son art, qu’une existence trop tranquille avait émoussé. Après Le temps où nous chantions, Richard Powers revient ici à son amour passionné de la musique et fait défiler toute la bande-son du XXe siècle. C’est une véritable fugue qu’il nous offre. Fugue au sens musical du terme. Fugue pour échapper à une société de surveillance qui ne nous laisse d’autre choix que de devenir clandestins. Fugue dans le passé où se trouvent, peut-être, les solutions à un présent problématique. Fugue face à la mort qui, inexorablement, se profile… Avec ce portrait d’un homme littéralement hanté par la musique, Powers donne à ses thèmes de prédilection une ampleur inégalée et s’impose comme l’un des romanciers les plus fascinants de la littérature américaine.

1 en stock

ISBN / EAN : 9782749133652 UGS : 9782749133652 Catégorie : Étiquette :

Informations complémentaires

Poids 439 g
État

Très bon état

Éditeur

Format

Date de parution

20/08/2015

Détails

1 vol. (424 p.) ; 21 x 14 cm

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.