Promo !

Un drôle d’héritage

14,95 3,00

“On ne s’est pas tout de suite rendu compte que mon père commençait à perdre la boule, parce qu’il avait toujours été une sacrée tête de lard, comme il appelait tous ceux qui n’avaient pas exactement les mêmes idées que lui. Mais l’hiver de ses quatre-vingt-dix ans, il a démonté le chauffe-eau. Ça m’a mis la puce à l’oreille. Un jour, je suis allée les voir ; ils habitaient à une centaine de kilomètres, dans la maison où ils avaient toujours vécu. En fait, la maison aurait dû être mon premier indice. Je la connaissais, j’y avais grandi. Et c’était vraiment une maison `faite maison’. Mon père l’avait construite autour de nous. Au début, on vivait dans deux pièces, puis dans trois ; à la fin, il y en avait neuf, qui partaient dans tous les sens, raccordées par des placards qui servaient de passages, par des petits couloirs sombres et par des escaliers tordus. Il ne s’est jamais lassé d’ajouter des pièces. Quand j’étais gosse, je croyais qu’il avait créé le monde.” Imaginez une famille juive, pauvre, d’origine ukrainienne, dans le Bronx des années 1940-1950. Des communistes irréductibles, caractériels. Le père, un tyran domestique, les tantes un peu “allumées”. Les disputes, les secrets de famille, les bruits et les souvenirs racontés au galop par la fille. Sans pudeur, avec impertinence, elle nous raconte tout sur sa famille. On vit, on rit, on s’engueule, on pleure. Amour et haine, tout est exagérément vrai. Une quintessence de l’humour juif. On n’a qu’une envie, lire ce récit à haute voix à ses voisins, morceau par morceau. C’est la vie réelle, acide et douce que l’on mord à pleines dents.

1 en stock

ISBN / EAN : 9782746703827 UGS : 9782746703827 Catégorie : Étiquette :

Informations complémentaires

Poids 205 g
État

Très bon état

Éditeur

Format

Date de parution

26/09/2003

Détails

1 vol. (151 p.) ; 22 x 15 cm

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.